Disparition de Reymond Arsac

Début mars, le TCFIA a perdu un des piliers qui a fait la réputation du Tour.
Nous présentons nos condoléances à Jacqueline et à toute sa famille

Reymond ARSAC

Hommage rendu par Alain Coureon

Mon très cher ami, mon très cher REYMOND,
Quelle tristesse ta disparition.
Si le tour de l’Ardèche perd aujourd’hui
un boute-en-train, un pilier, un ami,
notre belle caravane publicitaire
perd son patron, son âme, son père.
Depuis 12 ans, fidèle à l’organisation,
tu menais les voitures du peloton.
Cette caravane que tu as su diriger,
mais aussi alimenter de moult objets
qui t’ont fait courir d’années en années,
de portes en portes, sociétés en sociétés;
et même cette toute dernière année
quand la maladie t’a martyrisé et cloué,
par téléphone tu t’es débrouillé, assuré
d’avoir tes cadeaux, tes joujoux à distribuer.
Tu pars rejoindre MASCLET et GENDROT
pour discuter de bagnoles rétros
et quand vous serez ensembles là-haut,
pour sûr qu’il sera question de vélo.
Ta moustache légendaire et garnie,
tes yeux coquins, tes plaisanteries
resteront dans nos coeurs, nos esprits;
nous te disons tous un grand merci.
Salut REYMOND.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *